AMIENS Une secrétaire d’Etat pour une économie sociale et solidaire peu visible – Amiens et Métropole – Courrier picard

Mercredi 26 octobre, la secrétaire d’État a visité A Cappella et La Machinerie, deux fleurons de l’économie sociale et solidaire à Amiens. […] – Amiens et Métropole – Le Courrier picard
1705343083_b9710077506z-1_20161027164747_000_g1h7sh54b-2-0

L orsqu’on fait une visite, on préfère aller là où ça marche. Et vous êtes une entreprise qui marche très bien !  » La secrétaire d’État Martine Pinville ne s’est pas trompée en lançant à Amiens le Mois de l’économie sociale et solidaire : elle a d’abord visité A Cappella, le centre d’appels situé au-dessus d’Amiens 2, rue de la Vallée, et qui a cette particularité d’être une société coopérative ouvrière de production (SCOP). Installée depuis quinze ans à Amiens, avec quatre-vingts salariés et une rotation de l’emploi plutôt inférieure à la moyenne de la profession («  6-7 % au lieu de 9-10 %  », selon la direction), l’entreprise veille particulièrement à cultiver son climat social et sa différence. Apparemment, les salariés adhèrent. Trois d’entre eux ont témoigné.

«  En étant sociétaire de mon entreprise, j’ai l’impression de contribuer à mon propre emploi  », a expliqué Bichana, entrée en CDD en 2011. «  Dans les négociations, on arrive sans problème à un terrain d’entente. Moi qui ai fait beaucoup de centres d’appels, je vois la différence  », ajoute Myriam, déléguée syndicale CFDT, déléguée du personnel et membre du comité d’entreprise. Romain, délégué du personnel non syndiqué, ajoute : «  La différence, c’est qu’il y a une forte présence de la direction qui, quand elle vient, serre la main à tout le monde et connaît les prénoms des salariés. »

Autre visite d’entreprise : La Machinerie. Là encore, la ministre ne s’est pas trompée : on est ici à la pointe de la technologie avec des robots et des imprimantes 3D un peu partout ; mais on est surtout dans l’innovation sociale et le partage des savoirs : cantine numérique, incubateur, etc. Accessoirement, on est également dans une association qui se sent marginalisée dans le paysage institutionnel local, malgré la présence de Pascal Fradcourt, l’élu chargé de l’économie à l’agglomération.

Reste une question : pourquoi les entreprises de l’économie sociale et solidaire sont-elles si peu mises en avant aujourd’hui à Amiens alors qu’il n’y pas si longtemps, le président d’Amiens Métropole (certes, il s’agissait de Gilles de Robien) ne manquait jamais une occasion de médiatiser et d’encourager Envie, Ménage Services et les autres fleurons de l’économie sociale et solidaire.

«  C’est une économie complémentaire mais c’est une économie à part entière ; pas une économie subventionnée. Elle est installée à Bercy, pas au ministère de la cohésion sociale  », a seulement répondu la ministre.

Par Benoît Delespierre

Source : AMIENS Une secrétaire d’Etat pour une économie sociale et solidaire peu visible – Amiens et Métropole – Courrier picard

La Secrétaire d’Etat à l’ESS Martine Pinville en visite chez A Cappella

Martine Pinville

La Secrétaire d’Etat Martine Pinville et le Préfet Philippe de Mester à l’écoute des salariés A Cappella

Le 26 octobre 2016, au lendemain de l’inauguration du mois de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), la Secrétaire d’Etat Martine Pinville, en charge du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’ESS, a choisi de visiter la SCOP A Cappella, seul centre d’appels en France sous statut coopératif.

Accueillie par le PDG Patrick Lenancker et la directrice opérationnelle Delphine Rossi, la Secrétaire d’Etat, accompagnée du Préfet de la Somme
Philippe DE MESTER, put découvrir la plateforme, observer les téléassistants au travail et même échanger avec plusieurs d’entre eux. La Secrétaire d’Etat a souligné l’efficacité du management, l’implication des salariés, la qualité du dialogue social, bref la réussite d’un projet économique ET social.

Lorsqu’on fait une visite, on préfère aller là où ça marche. Et vous êtes une entreprise qui marche très bien !

Rappelons qu’il s’agit de notre 2ème visite ministérielle en 4 ans. Monsieur Benoît Hamon, alors ministre de l’ESS, était venu en 2012 et avait également échangé longuement avec les salariés.

Martine Pinville sur Twitter : « .@AcappellaScop, seule plateforme d’appels sous statut coopératif en France #SCOP #MoisESS https://t.co/aoTXQlPzTN »

.@AcappellaScop, seule plateforme d’appels sous statut coopératif en France #SCOP #MoisESS pic.twitter.com/aoTXQlPzTN— Martine Pinville (@MartinePinville) <a href="https://twitter.com/MartinePinville/status/791309916640276480